Reconnaissance optique de marques

Le sigle OMR sert à désigner des marquages optiques lisibles par une machine. Cette technologie est parfois utilisée dans différents contextes.



Catégories :

Technologie - Reconnaissance optique de caractères

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'appareil de dépouillement informatique reconnaît la marque faite par l'électeur... Les dispositifs de numérisation à reconnaissance optique des marques (ROM)... numérisation optique ou lecture par machine utilisent la technologie ROM.... ce autorise l'OGE d'enregistrer automatiquement les noms des électeurs... (source : aceproject)
  • Grâce aux dispositifs de lecture optique de documents (OCR pour la reconnaissance par caractère optique et OMR pour la reconnaissance par marque optique), ... (source : recherche.e-marketing)
  • ... développé la reconnaissance par marque optique ou OMR (Optical Mark Récognition).... La machine lit ces marques et insère alors le nombre de feuilles... (source : decision-achats)

Le sigle OMR sert à désigner des marquages optiques (typiquement, des traits noirs à emplacements prédéfinis) lisibles par une machine. Cette technologie est parfois utilisée dans différents contextes.


Mise sous pli automatique

Les codes OMR sont imprimés sur les documents sortant à gros volumes (exemples : factures ou mailings d'entreprise), pour piloter les machines de mise sous pli automatiques. Ces machines accumulent les documents dans un chargeur jusqu'à atteindre une marque qui leur indique de plier les documents, de les mettre sous enveloppe et de fermer celle-ci.

La configuration la plus simple pour un marquage OMR de mise sous pli est la suivante :

Sur les machines plus peaufinées, des marques optionnelles peuvent être ajoutées, surtout pour piloter l'insertion d'encarts dans les enveloppes (par exemple une enveloppe T, ou une annexe commune à l'ensemble des destinataires).

Dans une architecture éditique, la mise en place de marques OMR est généralement du ressort des outils de post-composition.

Dépouillement automatique

La technologie OMR peut aussi être utilisée pour le dépouillement automatique de questionnaires à choix multiples, votes, bulletins de jeu (PMU, LOTO, ... ), etc.

L'utilisateur de ce type de documents renseigne son choix en marquant d'un petit trait ou d'une croix la case de son choix, ceci avec un moyen de marquage visible par la machine, crayon de graphite ou stylo, généralement bleu ou noir.

Les cases de marquage sont de couleur invisible par la machine, généralement rouge ou orange et servent à indiquer l'endroit où les marques doivent être faites.


Liens externes

Fabricants en France de machines de mise sous pli automatique :


Fabricants en Europe de machines de dépouillement automatique :

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Reconnaissance_optique_de_marques.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu