Receiver Operating Characteristic

La caractéristique de fonctionnement du récepteur ou, en anglais, Receiver Operating Characteristic est une mesure de la performance d'un classifieur binaire, c'est-à-dire d'un dispositif qui a pour objectif de catégoriser des entités en deux...



Catégories :

Théorie du signal

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • In signal detection theory, a receiver operating characteristic (ROC), or simply ROC curve, is a graphical plot of the sensitivity, or true positives, vs.... (source : en.wikipedia)
  • http ://www. anæsthetist. com/mnm/stats/roc/ - 2k - En cache - Pages identiques 210-31 : Receiver Operating Characteristic (ROC) Curves In the field of medical diagnosis, receiver operating characteristic (ROC)... ROC curves, but several procedures in SAS/STAT can be tailored with little... (source : anaesthetist)

La caractéristique de fonctionnement du récepteur ou, en anglais, Receiver Operating Characteristic (dite aussi ROC[1]) est une mesure de la performance d'un classifieur binaire, c'est-à-dire d'un dispositif qui a pour objectif de catégoriser des entités en deux groupes différents sur la base d'une ou plusieurs de leurs caractéristiques. Graphiquement, on représente fréquemment la mesure ROC sous la forme d'une courbe qui donne le taux de classifications correctes dans un groupe (dit taux de vrais positifs) selon le nombre de classifications incorrectes (taux de faux positifs) pour ce même groupe.

Les courbes ROC furent découvertes au cours de la Deuxième Guerre mondiale pour montrer la séparation entre les signaux radar et le bruit de fond.

Elles sont fréquemment utilisées en statistiques pour montrer les progrès réalisés grâce à un classifieur binaire quand le seuil de discrimination fluctue. Si le modèle calcule un score s qui prédit une réponse bonne (B) ou mauvaise (M), on prend B (s) et M (s) comme coordonnées pour l'ensemble des valeurs du score s. B (s) représente la sensibilité (le polygone des fréquences cumulées des bonnes réponses) et M (s) représente 1 - la spécificité (le polygone des fréquences cumulées des mauvaises réponses). Cette courbe va de (0, 0) à (1, 1).

La courbe d'un modèle parfait (séparation complète) passe par (0, 1), alors que la courbe d'un modèle totalement inutile (aucune séparation) est la ligne y = x.

Dans la théorie de la détection du signal, les grandeurs d' et A' mesurent l'aire sous la courbe ROC.

Notes et références de l'article

http ://en. wikipedia. org/wiki/Roc_curve

  1. Le vocabulaire anglophone reste la plus fréquemment employée, y compris dans l'univers scientifique francophone.

Voir aussi


Liens et documents externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Receiver_Operating_Characteristic.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu