Hellschreiber

Hellschreiber ou Feldhellschreiber était à l'origine un dispositif d'impression à distance de type fax découvert par Rudolf Hell.



Catégories :

Modulation analogique du signal - Radioamateurisme

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • S/MT- Hell de IZ8BLY V1.8 à V 2.5 utilisant 30 pixels /sec, simple colonne, espacement de .... Ainsi qu'à propos du DXCC – est-ce que le Hellschreiber s'est vu consacré ?... (source : f1ult.free)
  • Le Hellschreiber est un mode qui a été remis au goût du jour..... polices Hell ont des matrices de pixels particulièrement conçues... (source : nonstopsystems)
  • Hellschreiber est une méthode permettant d'envoyer du ... La version simple tonalité (Feld Hell) est utilisé en HF.... Chaque caractère est dépeint comme une série de points (matrice de 49 pixels - 7x7).... (source : f4fjp)

Hellschreiber ou Feldhellschreiber était à l'origine un dispositif d'impression à distance de type fax découvert par Rudolf Hell. Cette technique de communication est désormais mise en œuvre logiciellement sur ordinateur par des radioamateurs. Le mode de modulation est nommé Hellschreiber, Feld-Hell ou simplement Hell.

Hellschreiber a été développé à la fin des années 1920. Cette technique présentait l'avantage d'apporter des communications intelligibles même quand les liaisons filaires ou radio étaient de très mauvaise qualité. Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, Hellschreiber a quelquefois été utilisé par la Wehrmacht en conjonction du dispositif de chiffrement Enigma.

Principe de fonctionnement

Hellschreiber est conçu pour transmettre graphiquement du texte comme s'il était écrit sur un ruban. Le dispositif divise chaque colonne en sept pixels, et les transmet séquentiellement, en commençant par celui du bas. Un pixel noir donne lieu à un signal, un pixel banc à un silence. Ces pixels sont transmis à un rythme de 122, 5 bauds. Le texte était imprimé sur des rubans en continu, par conséquent le nombre de colonnes n'est pas fixé.

La machine Hellschreiber d'origine était mécanique ; il était par conséquent envisageable de transmettre des «demi-pixels». Les extrémités droites des boucles du B, par exemple, pouvaient être décalés un peu pour perfectionner le rendu des lettres. Cependant, les signaux actifs ne pouvaient durer moins de 8 ms, à la fois pour ne pas étendre la bande passante occupée, et pour des raisons liées à la conception mécanique du récepteur.

Hellschreiber-schriftbild.gif

Toutes les réalisations du dispositif Hellschreiber impriment les colonnes reçues deux fois, l'une en dessous de l'autre, quoiqu'elles ne soient transmises qu'une seule fois. On procède ainsi pour compenser les légères erreurs de synchronisation qui sont toujours présentes sur le matériel, et provoquent une inclinaison du texte. L'impression est comparable à deux textes semblables inscrits l'un sous l'autre, ou une ligne de texte au milieu, avec des lignes coupées en haut et en bas. Dans l'ensemble des cas, il reste envisageable de lire au moins une lettre en entier.

Les réalisations logicielles permettent de perfectionner le dispositif :

Variantes

Il existe plusieurs variantes de Hellschreiber, fréquemment issues d'expérimentations de radioamateurs dans les années 1990. Par exemple :

Slowfeld

Slowfeld est un mode de transmission à bande étroite basé sur le principe de Hellschreiber. Les données sont transmises à vitesse particulièrement lente et décodées en logiciel par une routine de transformée de Fourier rapide (FFT), ce qui résulte en une bande passante d'environ 2 Hz. Du moment que le récepteur est accordé dans un intervalle de 20 Hz, le résultat apparaît. La vitesse de transmission est comprise entre 0, 5 et 2 caractères par seconde. Slowfeld est parfois utilisé en dernier recours, quand les autres moyens de communication échouent.

Échantillon sonore

(audio) Exemple de transmission Hellschreiber (info)
Le texte «Welcome to Wikipedia, the free encyclopedia that anyone can edit.», en modulation Hellschreiber.
Des problèmes pour écouter le fichier ? Aidez-moi



Références

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Hellschreiber.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu