G.723

D'un point de vue strict, le G. 723 faisait jadis référence à une norme de codec audio de type ADPCM. Cette norme a été particulièrement peu mise en œuvre et est actuellement obsolète.



Catégories :

Normes et standards informatiques - Recommandation de l'UIT-T - Codec audio

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • est a ITU-T discours à large bande standard codec.... code d'impulsion différentielle adaptative à 24 et 40 kbit /s pour équipement de multiplication... (source : worldlingo)
  • is ITU-T speech codec operating at bit rates of 16-40 kbit /s. The most commonly used mode is 32... G. 723 is a ITU-T standard wideband speech codec.... (source : inphonex)

D'un point de vue strict, le G. 723 faisait jadis référence à une norme de codec audio de type ADPCM. Cette norme a été particulièrement peu mise en œuvre et est actuellement obsolète. Malheureusement l'organisme normalisateur a eu la mauvaise idée de réutiliser une terminologie particulièrement identique, G. 723.1, pour désigner une autre norme de codec audio illimitément plus populaire, de type vocodeur. Actuellement la confusion règne et l'expression G. 723 sert à désigner dans le jargon courant ce qui devrait s'appeler G. 723.1. La suite de cet article suit l'usage courant et le terme G. 723 sert à désigner la norme ITU-T G. 723.1.

Le codec G. 723 est avant tout un codeur de voix. Son algorithme fait l'hypothèse que le signal traité correspond à une voix humaine occidentale. Surtout, il se révèle de qualité médiocre pour le codage de signaux non vocaux (musique, ... ).

Le G. 723 est normalisé pour deux taux de compression, à savoir 5.3 kbit/s et 6.4 kbit/s. Ces deux débits correspondent à deux types de codage différents, il ne s'agit pas d'un simple ajustement. La version à 6.4 kbit/s est d'une qualité un peu supérieure à la version 5.3 kbit/s : la note MOS du 6.4 kbit/s atteint 3.9, contre 3.65 pour le 5.3 kbit/s. Ces deux codecs ont une latence algorithmique de 30 ms.

La norme ITU-T G. 723.1 est pourvue d'une annexe qui définit un comportement différent du codec quand un silence est détecté. Cet algorithme supplémentaire est dénommé VAD/CNG (voice activity detection/comfort noise generation, ou détection d'activité/bruit de confort). Dans ce cas seul le bruit de fond est modélisé et permet d'atteindre un débit extrêmement faible (1 octet l'ensemble des 30 ms) tout en restituant l'ambiance sonore. En prenant en compte le pourcentage du temps où la voix est inactive dans une conversation typique, le G. 723 avec VAD/CNG conduit à un débit moyen typique de l'ordre de 3.5 ∼ 3.8 kbit/s.

Le G. 723 est en particulier utilisé pour la visio-conférence et la téléphonie sur IP (VoIP), que ce soit sur signalisation H. 323, H. 320 ou SIP.

La compression audio G. 723 est surpassée actuellement, en termes de qualité acoustique et de taux de compression. D'autres codecs ont bénéficié d'avancées en mathématiques et en moyens informatiques qui permettent de perfectionner le compromis qualité/débit. Une des raisons de la pérennité du G. 723 reste la contrainte de compatibilité et d'interopérabilité avec les équipements existants. Un autre aspect militant en sa faveur est sa relative simplicité algorithmique qui lui permet d'entrer dans des terminaux téléphoniques (IP-phone) à particulièrement bas coût où la puissance de calcul est limitée.

Voir : Compression de données, codec, Streaming.

Liens externes


Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/G.723.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu