FairPlay

FairPlay est le nom de la technique de gestion des droits numériques d'Apple. Seule la musique téléchargée sur le iTunes Store avec le logiciel iTunes est pourvue de cette protection.



Catégories :

Gestion numérique des droits

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Fairplay est utilisée pour sécuriser les fichiers vendus sur la plate-forme de téléchargement iTunes Music Store et téléchargés dans les ... (source : zdnet)
  • ... avec sa plate-forme iTunes, Music Store, une position dominante sur le marché... En outre, le caractère indispensable de l'accès au DRM d'Apple n'apparaît... Le propriétaire légal de FairPlay est Apple Computer, Inc.... (source : scaraye)

FairPlay est le nom de la technique de gestion des droits numériques (DRMs) d'Apple.
Seule la musique téléchargée sur le iTunes Store avec le logiciel iTunes est pourvue de cette protection (format AAC protégé). La gamme de baladeurs iPod peut lire cette musique protégée. Elle offre une plus grande liberté que les DRM de Microsoft car elle n'impose pas un nombre de synchronisation maximale et un titre peut être gravé plus de 7 fois.

Sa seule restriction est qu'elle empêche que les fichiers musicaux acquiss avec un compte iTunes Store soient lus sur d'autres ordinateurs que ceux autorisés (5 maximum). En effet, toute la musique acquise à partir d'un même compte "iTunes Store" (donc protégée) ne peut être lue que sur 5 ordinateurs autorisés. Mais cette protection peut être ajustée à souhait car iTunes permet d'autoriser un ordinateur ou d'enlever son autorisation de lire ces fichiers. À titre de comparaison, les DRM de Microsoft ne peuvent pas autoriser un autre ordinateur que celui qui a téléchargé la licence d'utilisation à lire un fichier audio protégé sauf si votre vendeur de musique autorise plusieurs licences, mais ces assignations sont permanentes.

Apple et les DRM

Steve Jobs, dans une lettre ouverte publiée le 6 février 2007 sur le site d'Apple, demande l'abandon des DRM.

Il faut rappeler qu'Apple est aujourd'hui sommé d'ouvrir son dispositif de DRM FairPlay à la concurrence et de permettre surtout la lecture des morceaux acquiss sur iTunes sur d'autres lecteurs audio que l'iPod. Dans le cas opposé, certains pays pourraient interdire à Apple de commercialiser de la musique via iTunes Store.

Apple se refuse à diffuser les informations indispensable à cette inter-opérabilité en argumentant qu'une telle diffusion augmenterait les fuites et ainsi les risques de contournement rendant cette protection inefficace.

Pour Steve Jobs, ces DRM n'empèchent pas réellement la copie des œuvres musicales. En effet énormément de CD audio sont toujours vendus et il est assez facile de les convertir en MP3. De plus les DRM représentent une limitation et une gêne pour les utilisateurs ayant légalement acquis leur musique.

Malgré cette déclaration de Steve Jobs, Apple n'a pas annoncé la suppression des DRM FairPlay de son site iTunes Store. La décision ne dépend en effet pas que d'Apple mais également des principales maisons de disques permettant à Apple de vendre leur catalogue sur Internet.

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/FairPlay.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu