Digital Audio Broadcasting

La diffusion Audio Numérique est un dispositif de radiodiffusion numérique standardisé développé par le projet européen Eureka 147 comprenant des diffuseurs, constructeurs, centres de recherches et opérateurs.



Catégories :

Radiodiffusion - Norme de télécommunication

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le DAB, ou Digital Audio Broadcasting, est une technologie standardisée au... Si, fin 2008, on comptait 200 000 récepteurs numériques dans les ménages... (source : srgssrideesuisse)
  • Le DAB (digital audio broadcasting) est un procédé de transmission numérique de programmes radio. Quand l'utilisateur écoute une radio DAB numérique, ... (source : digiradio)
  • ... Le DAB (Digital Audio Broadcasting) est déjà réalité, les chiffres... élargie : tout ceci ne peut qu'inciter à l'achat d'un récepteur DAB.... (source : vdl)
en jaune : pays équipés de dispositifs DAB, DAB+, ou DMB global début 2007[1]

La diffusion Audio Numérique (Digital Audio Broadcasting ou DAB) est un dispositif de radiodiffusion numérique standardisé développé par le projet européen Eureka 147 comprenant des diffuseurs, constructeurs, centres de recherches et opérateurs.

Caractéristiques

Elle se définit en bref par :

Comparé à la diffusion radio analogique en FM sur les ondes ultra-courtes, le DAB offre un certain nombre d'avantages :

Dans l'ensemble des cas, le DAB nécessite que les auditeurs fassent l'acquisition d'un nouveau récepteur. Les premiers récepteurs ont fait leur apparition sur le marché en 1998. À fin 2003, à peu près 60 récepteurs différents étaient disponibles, 250 à fin 2004, à peu près 1000 modèles au premier trimestre 2007. La diffusion a déjà commencé dans plusieurs pays d'Europe, au Canada et aussi en Corée mais c'est en Angleterre que le DAB connaît son plus grand succès avec 3 millions de récepteurs vendus à fin 2005 et un dépassement cette même année comparé aux ventes de récepteurs FM. En 2006, les fabricants de récepteurs se sont orientés vers le multistandard permettant à l'auditeur de pouvoir écouter l'ensemble des normes européennes (DAB/DMB et DRM principalement).

Un organisme a été fondé : le Forum WorldDAB, renommé WorldDMB depuis 2007, (http ://www. worlddab. org, en anglais) pour la promotion du DAB dans le monde, des évolutions du dispositif et pour faciliter les échanges dans le monde des diffuseurs et constructeurs. A titre d'exemple, un accord a été conclut avec le consortium du dispositif Digital Radio Mondiale (DRM) de radiodiffusion numérique pour les ondes courtes, moyennes et longues pour que les constructeurs proposent à l'avenir des postes hybrides DAB/DRM à la manière des postes FM/AM aujourd'hui.

L'évolution de la norme

T-DMB

Depuis 2005, une extension du DAB a été normalisée à l'ETSI donnant la possibilité aussi de diffuser de la vidéo en plus de l'audio au format MPEG-4 part 10. Cette nouvelle norme permet la réception de programmes télévisés sur des appareils de petites dimensions en portatifs ou mobiles. Ce complément de norme se nomme le T-DMB.

DAB+

Depuis début 2007, le DAB permet aussi de transporter des flux audio au format HE-AAC V2. Le nom commercial de ce complément est DAB+. Ce format de compression audio offre un bien meilleur rapport qualité/compression que le MPEG-1/2 Layer II choisi à l'origine pour le DAB, et permettra ainsi d'offrir un plus grand choix de radios et/ou une meilleure qualité d'écoute.

Inconvénients

Si les deux évolutions citées ci-dessus présentent chacune des avantages, elles ne sont par contre pas rétro-compatibles avec la norme DAB originale. Cela provoque un inconvénient majeur pour les personnes s'étant déjà équipé en matériel DAB, dans la mesure où il faudra à nouveau changer de récepteur. Ces appareils restant toujours assez cher, cela ne va pas aider à la démocratisation de la radio numérique qui peine à s'imposer dans certains pays.

En ce qui concerne le DAB+, les récepteurs seront tous compatibles avec le DAB respectant les traditions. Il sera par conséquent envisageable de recevoir indistinctement des radios diffusées en DAB ou DAB+ avec la nouvelle génération de récepteurs.

Par contre, en ce qui concerne le T-DMB, la norme est particulièrement différente du DAB dans la mesure où elle inclut la diffusion de vidéo. Cette norme a d'ailleurs été développée essentiellement dans ce but. La bande passante pour les programmes radio s'en trouve par conséquent réduite. Le choix de la France pour ce mode de diffusion provoque par conséquent une controverse et il n'est pas sans rappeler l'isolement que représentait la norme de télévision analogique SECAM parmi l'ensemble des autres pays d'Europe de l'Ouest qui avaient opté pour le PAL. En effet, s'il existe des récepteurs pouvant recevoir le T-DMB et le DAB/DAB+, leur prix sera plus élevé du fait qu'ils intégreront deux technologies différentes.

Offre radio proposée

France

Des expérimentations sont en cours en T-DMB. La France doit lancer commercialement la radio numérique pour fin 2009. D'autres expérimentations sont conduites en DRM - Digital Radio Mondiale, surtout depuis l'émetteur de Saint-Gouéno, en Bretagne. Ces tests sont les premiers de grande envergure conduits en France. La société Littoral Média, propriétaire du centre émetteur, est aussi la société éditrice de la radio régionale Littoral AM.

Belgique

Suisse

Article détaillé : Digital Audio Broadcasting en Suisse.

L'offre DAB en Suisse se compose de quatre ensembles spécifiques à chaque région linguistique et diffusant chacun entre 12 et 13 radios du service public (SRG SSR idée suisse). Ces ensembles diffusent des radios aux normes DAB et DAB+, dont plusieurs ne sont pas disponibles en FM.

Depuis le 15 octobre 2009, un ensemble mixte privé/public a été lancé dans certaines régions de Suisse allemande. Un ensemble identique devrait voir le jour courant 2010 en Suisse romande. Les radios proposées dans ces ensembles sont toutes en norme DAB+.

La Suisse a opté pour une transition totale vers le DAB+ d'ici 2015.

Bibliographie

Notes et références

  1. (en) WorldDMBForum country profile

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Digital_Audio_Broadcasting.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu