Arkamys

Arkamys est une entreprise spécialisée dans le traitement numérique du signal. Ses solutions logicielles et son expertise trouvent des applications dans les secteurs de l'électronique grand public et de l'audio embarquée dans les véhicules.



Catégories :

Traitement du son

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • option plug and music servant à connecter un appareil en jack 3.5mm.... en fait, je pense que l'auto radio arkamys est prevu pour les 2... (source : forum-auto)

Arkamys est une entreprise spécialisée dans le traitement numérique du signal. Ses solutions logicielles et son expertise trouvent des applications dans les secteurs de l'électronique grand public et de l'audio embarquée dans les véhicules.

La société a été fondée à Paris (France) en 1998. La société Arkamys est réputée pour avoir transposé les technologies d'amélioration du son utilisées au cinéma dans les appareil électroniques grand public comme les téléphones mobiles, les lecteurs multimédia et les autoradio.

Étapes principales du développement d'Arkamys

1998 - 2001 : les débuts

Le développement se fait autour de son procédé de spatialisation du son et première application commerciale pour des films.

Créé par une équipe de chercheurs en acoustique et de compositeurs Arkamys est actuellement une société d'ingénieurs qui préserve ses valeurs fondatrices : l'innovation, l'expertise audio et l'héritage musical.

La technologie Arkamys repose sur un procédé de spatialisation du son créé en 1998 qui sert à recréer à partir d'un signal existant (mono, stéréo, 5.1) un plus grand réalisme d'écoute. Ce procédé fonctionne en découpant le signal original et en créant des calques ce qui sert à mettre en relief certaines parties du signal original. Les premières applications sont la remasterisation pour l'industrie du DVD ou du cinéma de grandes œuvres telles que Subway de Luc Besson (remasterisé en 2001).

Grâce à ces premiers contrats dans la post-production, Arkamys grandit vite et choisit de s'installer au Château d'Hérouville, studio d'enregistrement mythique où de grandes stars du rock international sont venus enregistrer : Elton John, les Bee Gees, Pink Floyd. La salle principale du château sert pour les réglages audio à partir desquels les bandes son ont été remasterisées pour transformer un son mono ou stéréo en un son multi-canal. De nombreux films ont été modernisés par le procédé de spatialisation du son Arkamys. On peu citer Peau d'Âne, le film inspiré des œuvres de Jean Cocteau mais également :

  • la série des Gendarmes avec Louis de Funes
  • Bagdad Cafe
  • Le bunker de la dernière rafale
  • Immortel
  • Dalida
  • La série des Tex Avery
  • Massacre à la tronçonneuse
  • La Gloire de mon père et Le Château de ma mère

2004 à actuellement

Arkamys adaptate des techniques professionnelles de traitement du son pour l'électronique grand public.

L'ambition d'Arkamys ne se limite pas aux films, l'entreprise décide de s'ouvrir à d'autres marchés et choisit d'appliquer son expérience du traitement audio professionnel au monde des lecteurs portables (téléphone mobile, lecteurs MP3 etc), des équipements HiFi et TV et au monde de l'automobile.

Ces domaines sont l'ensemble des trois biens différents mais offrent d'un point de vue acoustique des caractéristiques et des défis identiques. Que ce soit sur le poste radio d'une voiture ou sur un baladeur, on est passé de la cassette, au CD puis au format mp3. Il s'agit d'adapter les algorithmes de traitement du signal numériques pour qu'ils fonctionnent sur les processeurs à capacité limitée des appareils mobiles et des autoradios. Les équipes Arkamys ont aussi mis en place le processus qualité indispensable à l'implémentation de ses technologies dans un contexte de production de masse.

Dates clefs

Principales technologies

Audio embarquée dans l'automobile

Dans les voitures, la qualité du son souffre des contraintes physiques imposées par les normes de sécurités et par le souci d'optimiser l'habitabilité des véhicules. Les haut-parleurs sont positionnés dans les portières, ce qui se traduit pour le conducteur et les passagers par un son «dans les pieds» et souvent trop latéralisé, soit «tout à droite» soit «tout à gauche». La restitution sonore n'est fréquemment pas naturelle, et occasionnellementelle peut même induire de la fatigue lors d'une écoute prolongée.

L'objectif est de recréer une scène sonore naturelle, avec un placement harmonieux des instruments et des voix dans l'espace, en face des passagers, positionnée à la hauteur du pare brise.

La difficulté consiste à créer cette "scène sonore" sans changer les haut-parleurs de la voiture et sans les déplacer. Le logiciel installé dans la radio, traite le signal numérique de l'ensemble des lecteurs média (radio, CD, MP3 etc). Le traitement doit être optimisé pour chaque modèle de véhicule pour prendre en compte les caractéristiques de l'habitacle (taille, forme, nombre et emplacement des haut-parleurs).

La diversité des modèles de véhicules impose plusieurs configurations pour s'adapter au niveau d'équipement des véhicules depuis les dispositifs entrée de gamme stéréo jusqu'aux configurations haut de gamme multi-canal qui reproduisent un son en 5.1 ou 7.1 sur plus de 10 haut parleurs.

Amélioration du son pour les appareils mobiles

Les appareils nomades comme les téléphones mobiles et les stations multimédia portables doivent tenir «dans la poche», ils sont par conséquent toujours de petite taille. Cette obligation pénalise ces appareils qui ne peuvent pas, comme les équipements de salon, utiliser les haut-parleurs performants. Qui plus est , les formats de musique compressés (MP3) sont le standard, et fréquemment les utilisateurs choisissent un taux de compression élevé pour stocker plus de chansons sur leur appareil. Enfin, les contraintes de coût particulièrement fortes sur un marché de masse empêchent les constructeurs d'adopter les équipements haut de gamme (haut-parleurs, casques) qui garantissent une qualité d'écoute optimale. Au final, les trois facteurs, taille, format de musique compressé et contraintes de coût, nuisent à la qualité de la restitution sonore des appareils nomades en utilisation au casque ou avec les haut-parleurs.

Avec une solution entièrement logicielle on peut perfectionner la qualité de la restitution sonore des appareils mobiles sans changer leur configuration matérielle. Le logiciel agit en temps réel sur les flux audio, traite le signal suivant les contraintes spécifiques du design de chaque produit (taille du produit, type et emplacement des haut-parleurs, type de casque, type de player, matériaux utilisés). Le logiciel est configuré pour chaque modèle d'appareil mobile puis il est installé sur le processeur (DSP) et traite l'ensemble des signaux audio (MP3, CD, Radio etc) en temps réel. C'est comme si le logiciel «masterisait» chaque chanson pour offrir une qualité de son optimisée suivant les capacités physique de l'appareil.

Amélioration de l'intelligibilité de la voix

Il s'agit de perfectionner l'intelligibilité et le confort lors des conversations téléphoniques, sur tout type de dispositif de communication : téléphonie fixe et mobile, dispositifs de communication embarqués dans les véhicules.

Les technologies de suppression d'écho et de bruit, mais aussi l'ensemble des librairies logicielles de gestion du volume et d'optimisation du rendu sonore sont utilisées. L'implémentation des fonctionnalités d'amélioration de la voix est réalisée dans le contexte global du son de l'appareil ou du véhicule, pour apporter une expérience d'écoute cohérente qu'il s'agisse de musique ou des appels téléphoniques.

La cohérence doit être respectée en termes de :

Recherche et innovation

Publications à l'ÆS

Arkamys contribue régulièrement à l'Audio Engineering Society (ÆS). Chaque année, Arkamys présente plusieurs articles et participe aux colloques à travers le monde. Les membres de l'équipe de Recherche et Développement abordent les sujets les plus pointus dans des domaines comme la spatialisation du son et les études morpho-acoustiques.

Projet «Listen with your own ears»

Le projet «Listen with your own ears» est un projet qui réunit le CNRS et Arkamys au sien du Laboratoire d'Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l'Ingénieur (LIMSI).

Le CNRS et Arkamys entendent apporter au grand public une solution audio 3D d'écoute au casque individualisée. Ils orientent leur recherche sur la mesure de fonctions de transfert au niveau de la tête, ou HRTF (Head Related Transfer Function). Ils estiment en effet que les solutions d'écoute au casque actuelles sont limitées par une forme de standardisation du rendu sonore qui ne tient pas compte de la morphologie de la tête et de la taille/forme des oreilles. Le projet a pour objectif de créer un processus automatique qui mesurerait les caractéristiques morphologiques de chaque individu pour opérer en direct, sur les flux audio, un traitement numérique adapté à son écoute. [1]

Notes et références

  1. Des oreilles pour tous, un son pour chacun, Le Figaro. fr. Consulté le 11 mai 2009


Lien externe

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Arkamys.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu